Quelques conseils pour aborder une femme dans la rue…

Elle vous plait…Et si vous ne prenez pas votre courage à deux mains dans environ 50 secondes elle disparaitra et vous ne la reverrez jamais ? Même pas le temps de réfléchir, trop tard, elle est partie. Si vous vous êtes déjà retrouvé dans cette situation, sachez déjà que vous êtes très loin d’être le seul. A l’ère des réseaux sociaux, la drague virtuelle, beaucoup moins risquée mais souvent si pauvre en authenticité, est devenue la norme pour beaucoup d’entre nous.

Mais alors, comment fait-on lorsque, dans le monde réel, l’on se retrouve face à cette femme renversante que l’on ne veut absolument pas laisser filer ? Ici, on vous file quelques conseils pour vous lancer.

Conseil n°1 : Oubliez les formules de dragues poussiéreuses…Vraiment !

« Ton père est un voleur, il a volé toutes les étoiles du monde pour les mettre dans tes yeux », « J’ai un bug avec mon portable, il manque ton numéro… », je pense qu’on peut s’arrêter-là, vous voyez très bien de quoi je veux parler. Ces phrases-là, on vous conseille vivement de les inscrire sur liste rouge, si ce n’est pas déjà fait…Elles vous desserviront sans nul doute. La plupart des femmes les ont déjà entendues et vous passerez forcément pour un dragueur à la chaine…

Il est vrai que ces formules de drague hasardeuses peuvent être tentantes lorsque vous ne savez pas du tout comment vous y prendre et êtes terriblement gêné face à cette fille qui vous plait…On peut le comprendre messieurs. Mais on peut vous assurer qu’en restant naturel, vous avez beaucoup plus de chance de faire mouche qu’en tombant dans la vacuité de ce genre de phrases…

Conseil n°2 : montrez-vous tel que vous êtes, c’est le mieux !

Là vous vous dites peut-être que l’on ne s’est pas trop foulé pour le conseil. Pourtant, c’est un atout charme essentiel…la sincérité messieurs ! Lorsque vous l’abordez, n’essayez pas de vous la jouer Monsieur Je-suis-super-à-l’aise si vous êtes mort de trac. Cela dénotera un manque de confiance en vous qu’elle percevra à coup sûr.

Si vous êtes gêné, au lieu de vouloir absolument le dissimuler, dites-le-lui ! Dites-lui que vous ne savez pas du tout comment vous y prendre, que vous êtes mort de honte mais qu’elle vous plait. On peut vous assurer que vous montrer tel que vous êtes est la meilleure façon de décrocher un premier date ! La sincérité paie toujours car cela demande beaucoup plus de courage qu’un vieux numéro de drague…La fille que vous convoitez y sera forcément sensible ! Et si ce n’est pas le cas, ce n’est tout simplement pas la bonne, passez votre chemin !

Conseil n°3 : lorsque vous l’abordez, adoptez une attitude rassurante

Qu’elle soit en train de marcher, en plein shopping ou qu’elle écoute de la musique à un arrêt de bus, la fille qui vous a tapé dans l’œil sera certainement surprise que vous l’abordiez. Le but est qu’elle ne soit pas effrayée. En effet, selon une enquête réalisée par l’IFOP, 86% des femmes disent avoir déjà été victimes de harcèlement de rue… Elles ont donc parfois de quoi devenir parano vous en conviendrez… Par principe, dans la rue la plupart des femmes se méfient. Alors on ne vous dit pas de l’aborder avec un « Bonjour, ne vous inquiétez pas je ne vais pas vous harceler Madame ». Non. Mais tentez de vous mettre à sa place.

Tout est dans l’attitude. Ne négligez surtout pas les formules de politesse, bases de la délicatesse. « Bonjour, excusez-moi… ». Et même si elle vous plait VRAIMENT beaucoup, ne vous montrez pas oppressant. Laissez-lui de l’espace. Par exemple si elle est assise sur un banc public, demandez-lui au préalable si vous pouvez vous asseoir. N’allez pas vous coller à elle…Si elle marche d’un pas dynamique, de la même façon, demandez-lui si vous pouvez marcher avec elle quelques minutes, bien-sûr toujours sans la coller comme du chewing-gum.

Conseil n°4 : surtout, sachez accepter le « non »

Si elle n’est pas intéressée, respectez son choix. N’insistez pas. Dans le cas contraire, au mieux vous passerez pour un gros lourdaud, au pire vous lui ferez peur. Si vous décidez d’aller aborder cette fille, vous devez au préalable vous sentir capable d’essuyer un « non » et de répondre avec le sourire : « Merci quand même, au revoir, bonne journée ». Vous ne pouvez absolument pas en vouloir à la fille de vous dire non. Ce n’est pas pensable. Vous ne lui plaisez pas, c’est que ce n’est pas la bonne. Inutile d’en faire un fromage ou d’en conclure que vous êtes Elephant Manayez confiance en vous ! Votre égo s’en remettra. En fin de compte, vous vous sentirez fier d’avoir osé et sans regret, chose qui n’est pas donnée à tout le monde…

 

A noter : On vous rappelle tout de même qu’il s’agit là de conseils subjectifs. Peut-être parviendrez-vous à séduire la fille de vos rêves avec un « je peux t’appeler Biscotte ? Parce que t’es trop craquante ! ». Les femmes sont surprenantes…

Si tel est le cas, on veut savoir ! Et les autres, avez-vous déjà abordé une femme dans la rue ? Comment ça s’est passé ? Racontez-nous tout ça en commentaires !

ebook-beaute-au-masculin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *