Régime Paléo : pourquoi ça marche ?

Le régime Paléolithique est également connu sous le nom de « régime d’âge de pierre » ou « régime d’homme des cavernes » parce qu’il est principalement inspiré des nourritures consommées par les hommes de l’âge paléolithique.

On part du principe qu’à cette époque, les hommes étaient vaillants et qu’ils ne connaissaient pas l’obésité. Il y a mille ans, les humains étaient grands, musclés, agiles, athlétiques et polyvalents. C’est un raccourci assez simpliste puisque leur mode de vie était à l’antipode de celui que nous connaissons aujourd’hui avec la sédentarisation. Mais il y a tout de même des éléments tout à fait à l’ordre du jour pour gagner en énergie, brûler de la graisse et augmenter sa masse musculaire. Car les objectifs sont bien ceux-ci !

Le principe ? Le régime Paléo est composé d’aliments issus de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Nous y retrouverons de facto de la viande maigre, du poisson, des fruits de mer, des racines, des oeufs, des fruits et légumes, des noix. Il exclut toute forme de produits laitiers ainsi que les aliments traités.

Le régime paléo est considéré comme l’un des meilleurs régimes « à la mode » qui a la capacité d’améliorer la santé et gagner en masse musculaire.

Les recherches montrent qu’il existe très peu de données inhérents aux effets du régime paléo sur le métabolisme, mais des études montrent que son action est significative sur la composition corporelle des humains, lorsqu’il est associé à de l’exercice physique. Comme indiqué précédemment, le régime Paléo préconise la consommation de viande, de racines, de légumes et de fruits et interdit la consommation de toute sorte de céréales, de lait ainsi que des aliments traités.

viandeAvec la culture de céréales comme le blé, d’une part, et le développement industriel, d’autre part, nous nous sommes peu à peu détournés de notre consommation originelle, au profit d’une nourriture plus rapide à consommer.

Et pourtant, le régime paléo ne s’adresse pas aux cuisiniers hors-pair ! Au contraire, grâce à de petites astuces, vous pouvez très rapidement accéder à une alimentation équilibrée. Le régime Paléo se concentre sur la modification du régime alimentaire car la génétique des humains actuels est la même que celle des humains de l’âge de pierre. La différence dans la composition corporelle peut être inversée si l’alimentation est ramenée à l’essentiel. Sans graines céréalières et sans sucre.

Si ce régime dit non à certains éléments essentiels, comment le corps peut-il répondre à son besoin d’énergie ? La plupart des besoins en glucides (glucose) sont satisfaits par les fruits. Le corps brûle les graisses comme un carburant. La viande sert de source de protéines qui aident à la croissance des muscles, les fruits et les légumes fournissent une petite quantité de glucides et les noix et la viande grasse compensent les faibles niveaux de carbohydrates. Plus de muscles et moins de graisse.

Les autres avantages du régime Paléo : une meilleure sensibilité à l’insuline, la réduction du risque de tomber malade, la perte de poids ou le soulagement de certaines maladies auto-immunes.

Quelle quantité de viande faut-il consommer ? Comment varier ses plats ? Par où commencer ? Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez consulter le programme de Sylvain « Les 30 premiers jours PALEO » dans lequel il vous propose de partager son expérience, de vous conseiller et de vous fournir plusieurs idées de menu !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *