Etes-vous Huile ou Baume pour votre barbe ?

Pour les hommes qui débutent dans le soin de leur barbe, il y a souvent un moment d’hésitation sur le produit nourrissant qui convient le mieux. Avec le temps, les expériences et l’habitude, on arrive pourtant à trouver la bonne huile ou le bon baume afin d’entretenir sa barbe… au poil !

Pour les plus pressé ou ceux qui n’ont pas envie de tester plusieurs mois des textures différentes, voyons les différences entre une huile et un baume. Il ne vous restera qu’à choisir la marque et la fragrance selon vos goûts et vos attentes.

L’huile à barbe

Après avoir effectué une shampoing adapté de leur barbe pour la nettoyer délicatement des impuretés accumulées et éviter toutes démangeaisons, le choix du soin s’oriente souvent vers une huile. Le choix des parfums est assez large actuellement sur le marché, pour permettre à ceux qui le souhaitent, un véritable accord avec leur personnalité (boisé, floral, océanique…). Présentées dans un tube en verre surmonté d’un bouchon faisant office de pipette goutte-à-goutte, les huiles à barbe connaissent un vrai engouement. Elles sont constitués d’un cocktail d’huiles différentes : tournesol, avocat, sésame, argan, jojoba, noix, etc…. reconnues pour leur vertus apaisantes, hydratantes ou adoucissantes. Le poil est nourrit et protégé, ainsi que la peau en dessous !

Préférez une huile sans paraben, sans silicone, ni colorants artificiels, sans ingrédients d’origine animale. La texture est forcément liquide et quelques gouttes suffisent pour une journée. Pour les barbes courtes, 2 à 3 gouttes sont nécessaires. Pour les barbes de plusieurs semaines jusqu’à 3 cm de longueur, il est préconisé de prélever de 3 à 4 gouttes pour l’ensemble de la barbe. Voilà de quoi être rassuré sur la durée du flacon.

Le baume à barbe

Ce soin contient également un mélange d’huiles nourrissantes pour le poil, auquel est ajouté un autre ingrédient qui lui confère une texture se rapprochant de celle d’une crème. Cet ingrédient est généralement de la cire (d’abeille) ou du beurre de karité selon les gammes. Les étendues olfactives sont moins grandes qu’une huile à barbe. Les objectifs sont similaires à l’huile : hydrater, nourrir et protéger. Même si l’on notera que sa consistance aura plus de difficulté à atteindre la peau (sous la barbe) pour l’hydrater correctement.

Enfin, au regard de la présence de cire, l’aspect disciplinant et coiffant du baume est indéniable. Là où l’huile ne pourra pas faire de miracle sur des poils rebelles, frisottants ou capricieux, la cire présente naturellement dans un baume à barbe fait des merveilles. C’est un peu comme pour votre coiffure !

Pour conclure, il y a une différence de texture facilement identifiable… ce qui rend les hommes à barbe courte plus enclin à utiliser une huile et les « accros » à la barbe longue plus adepte à l’usage du baume. Bien sûr, l’inverse reste possible. Surtout si vos poils ont tendance à ne pas rester en place…. y compris sur barbe courte. A noter que les aficionados usent avec plaisir des 2 soins : l’huile pour la brillance naturelle et le parfum profond qu’elle laisse sur la barbe, et le baume pour mieux discipliner les poils récalcitrants (ou assurer un pouvoir de fixation soutenu). Cette utilisation combinée peut se faire par période rotative : l’huile en semaine et le baume le week-end… ou un jour sur deux. A vous de déterminer votre propre parcours de soin. Celui qui vous correspond !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *